diff --git a/outils/Jitsi.html b/outils/Jitsi.html index bb1c5f53be4a739b4be6df5c312e4dc8f049e303..6c343c63480c60f06721e5084bc8612187fac480 100644 --- a/outils/Jitsi.html +++ b/outils/Jitsi.html @@ -1,172 +1,124 @@ - Jisti, protégez vos échanges personnels - - - - + + + - + -
- -
-

REPRENEZ LE CONTRÔLE
DE VOS DONNÉES

-

Contactez
vos députés

-

Notre vie privée est en danger : agissons maintenant !

-
- - -
-
- Retour au site

-
-

Chiffrez vos discussions instantanées
et appels vidéo

-
-
- -
-
    Menu -
  1. Pourquoi ne pas échanger sur Facebook ou Skype ?
  2. -
  3. Jitsi, une alternative libre et décentralisée
  4. -
  5. Créer un nouveau compte
  6. -
  7. Ajouter un correspondant
  8. -
  9. Configurer Jitsti
  10. -
  11. Chiffrer mes communications
  12. -
- -
-

Pourquoi ne pas échanger sur Facebook ou Skype ?

- - Lorsque vous utilisez la discussion instantanée de Facebook, vos messages sont enregistrés sur les serveurs de Facebook. Vous pouvez facilement vous en rendre compte en vous connectant à votre compte depuis plusieurs ordinateurs et constater que vous pouvez toujours accéder à vos messages. Il en est de même pour Skype, qui appartient maintenant à Microsoft. - - Ces deux entreprises vous fournissent leurs services gratuitement, et doivent dès lors les rentabiliser d'une façon ou d'une autre. Analyser le contenu de vos échanges pour vous proposer la publicité la plus adaptée à vos envies en est la façon la plus simple. - - De plus, ces deux entreprises font aussi parti du programme PRISM, laissant accéder les employés de la NSA au contenu de vos conversations ainsi que de vos appels audio et vidéo [EN] les plus confidentiels, ou les plus intimes. - - Retour - +
+
+

REPRENEZ LE CONTRÔLE
DE VOS DONNÉES

+

Contactez
vos députés

+

Notre vie privée est en danger : agissons maintenant !

+
+
+
+ - -
-

Jitsi, une alternative libre et décentralisée

- - Jitsi est un logiciel libre de communication instantanée, d'appel audio et vidéo et de partage d'écran. - - En utilisant Jitsi, vous accédez directement à vos correspondants, sans passer par un intermédiaire enregistrant vos messages, tel que Facebook. De plus, Jitsi vous permet de chiffrer vos communications afin qu'aucune personne tentant de les intercepter ne puisse y avoir accès. - - Enfin, en étant libre, n'importe qui a pu étudier le code source de Jitsi et vérifier la confidentialité des échanges qu'il réalise, contrairement à Skype. - - Pour commencer téléchargez Jitsi en fonction de votre système d'exploitation puis installez-le. - - Retour - +
+
+
+

Pourquoi ne pas échanger sur Facebook ou Skype ?

+

Lorsque vous utilisez la discussion instantanée de Facebook, vos messages sont enregistrés sur les serveurs de Facebook. Vous pouvez facilement vous en rendre compte en vous connectant à votre compte depuis plusieurs ordinateurs et constater que vous pouvez toujours accéder à vos messages. Il en est de même pour Skype, qui appartient maintenant à Microsoft.

+

Ces deux entreprises vous fournissent leurs services gratuitement, et doivent dès lors les rentabiliser d'une façon ou d'une autre. Analyser le contenu de vos échanges pour vous proposer la publicité la plus adaptée à vos envies en est la façon la plus simple.

+ Retour
-
-

Créer un nouveau compte

- - Lorsque vous lancez Jitsi pour la première fois, une fenêtre vous proposant de vous identifier devrait apparaître. Vous pouvez la fermer. - - À la place, nous vous invitons à créer un nouveau compte en cliquant directement depuis la fenêtre principale de Jitsi sur Fichier > Ajouter un nouveau compte.... - - - - Vous devrez alors sélectionner un protocole de communication. Nous vous recommandons de choisir XMPP, en bas de liste. C'est un protocole standard ouvert vous permettant d'envoyer des messages instantanés et de réaliser des appels audio et vidéo. - - - - Sur la prochaine fenêtre, cochez Créer un nouveau compte XMPP. Garder jit.si en serveur et le port qui vous est proposé. Choisissez un nom d'utilisateur et un mot de passe. Le nom que vous choisissez doit être disponible sur ce serveur (sans quoi vous devrez recommencer cette étape) et permettra à vos correspondant de vous y trouver. - - - - Comme vous le voyez, vous n'avez pas à donner d'adresse email pour confirmer la création de votre compte. Gardez donc en tête que vous ne pourrez pas récupérer votre mot de passe si vous l'oubliez. - - Validez en cliquant sur Ajouter. - - Retour - +
+
+
+

Jitsi, une alternative libre et décentralisée

+

Jitsi est un logiciel libre de communication instantanée, d'appel audio et vidéo et de partage d'écran.

+

En utilisant Jitsi, vous accédez directement à vos correspondants, sans passer par un intermédiaire enregistrant vos messages, tel que Facebook. De plus, Jitsi vous permet de chiffrer vos communications afin qu'aucune personne tentant de les intercepter ne puisse y avoir accès.

+

Enfin, en étant libre, n'importe qui a pu étudier le code source de Jitsi et vérifier la confidentialité des échanges qu'il réalise, contrairement à Skype.

+

Pour commencer téléchargez Jitsi en fonction de votre système d'exploitation puis installez-le.

+ Retour
- -
-

Ajouter un correspondant

- - Depuis la fenêtre principal de Jitsi, cliquer sur Fichier > Ajouter un contact.... - - Si vous avez plusieurs comptes enregistrés sur Jitsi, choisissez celui auquel vous voulez ajouter un nouveau contact. - - Vous n'avez pas à choisir de groupe particulier (les groupes servent à organiser vos contacts et peuvent être créés depuis le menu Fichier de Jitsi). - - Comme ID ou numéro, entrez le nom qu'a enregistré votre correspondant au moment de créer son compte. - - Pour Nom affiché, choisissez le nom ou le surnom que vous souhaitez associé à ce contact lorsque vous utilisez Jitsi (il peut être identique à son ID). - - - - Une demande de confirmation sera envoyée à cette personne pour que vous puissiez l'enregistrer, et son choix vous sera notifié. - - Retour - +
+
+
+

Créer un nouveau compte

+

Lorsque vous lancez Jitsi pour la première fois, une fenêtre vous proposant de vous identifier devrait apparaître. Vous pouvez la fermer.

+

À la place, nous vous invitons à créer un nouveau compte en cliquant directement depuis la fenêtre principale de Jitsi sur Fichier > Ajouter un nouveau compte....

+ +

Vous devrez alors sélectionner un protocole de communication. Nous vous recommandons de choisir XMPP, en bas de liste. C'est un protocole standard ouvert vous permettant d'envoyer des messages instantanés et de réaliser des appels audio et vidéo.

+ +

Sur la prochaine fenêtre, cochez Créer un nouveau compte XMPP. Garder jit.si en serveur et le port qui vous est proposé. Choisissez un nom d'utilisateur et un mot de passe. Le nom que vous choisissez doit être disponible sur ce serveur (sans quoi vous devrez recommencer cette étape) et permettra à vos correspondant de vous y trouver.

+ +

Comme vous le voyez, vous n'avez pas à donner d'adresse email pour confirmer la création de votre compte. Gardez donc en tête que vous ne pourrez pas récupérer votre mot de passe si vous l'oubliez.

+

Validez en cliquant sur Ajouter.

+ Retour
- -
-

Configurer Jitsti

- - Si votre ordinateur est sous Ubuntu, nous vous référons au tutoriel Jitsi de Ubuntu-fr pour une utilisation optimale. - - Pour le reste, Jitsi est entièrement configurable depuis Outils > Options. - - Sous l'onglet Audio ou Vidéo, vous pourrez par exemple choisir le micro et la caméra que vous souhaitez utiliser. - - Sous l'onglet Événements, vous pourrez aussi configurer les alertes visuels et sonores par lesquelles Jitsi vous notifie un appel entrant, un message reçu, etc. - - Ici, par exemple, vous pouvez demander à Jitsi de ne pas vous avertir dès qu'un correspondant commence à vous écrire un message, en cliquant sur la petite bulle « ... » en face de « Notifications écrites proactives ». - - - - De même, vous pouvez désactiver l'alerte sonore de vos « Appels entrants » en cliquant sur l'icône de haut-parleur, dans la colonne la plus à droite. - - Pour découvrir comment utiliser toutes les fonctionnalités que vous offre Jitsi, nous vous référons au manuel proposé par l'Université de Strasbourg, dont l'un des laboratoires est à l'origine de son développement. - - Retour - +
+
+
+

Ajouter un correspondant

+

Depuis la fenêtre principal de Jitsi, cliquer sur Fichier > Ajouter un contact....

+

Si vous avez plusieurs comptes enregistrés sur Jitsi, choisissez celui auquel vous voulez ajouter un nouveau contact.

+

Vous n'avez pas à choisir de groupe particulier (les groupes servent à organiser vos contacts et peuvent être créés depuis le menu Fichier de Jitsi).

+

Comme ID ou numéro, entrez le nom qu'a enregistré votre correspondant au moment de créer son compte.

+

Pour Nom affiché, choisissez le nom ou le surnom que vous souhaitez associé à ce contact lorsque vous utilisez Jitsi (il peut être identique à son ID).

+ +

Une demande de confirmation sera envoyée à cette personne pour que vous puissiez l'enregistrer, et son choix vous sera notifié.

+ Retour
- -
-

Chiffrer mes communications

- - Lorsque vous communiquer par messages instantanés, vous pouvez chiffrer vos échanges en cliquant sur le cadenas dans la barre d'outils de votre fenêtre de messagerie, tout à droite. - - - - Si le cadenas est fermé, vos messages sont chiffrés. Néanmoins, vous ne pouvez être certain que personne ne s'est immiscé dans le processus de chiffrement qu'en authentifiant votre correspondant. - - Pour ce faire, allez dans Chat sécurisé > Authentifié le contact, puis suivez les instructions qui vous sont données. Vous devrez alors contacter votre correspondant autrement que par message textuel - par appel audio ou vidéo, par exemple, ou par email chiffré. - - Retour - +
+
+
+

Configurer Jitsti

+

Si votre ordinateur est sous Ubuntu, nous vous référons au tutoriel Jitsi de Ubuntu-fr pour une utilisation optimale.

+

Pour le reste, Jitsi est entièrement configurable depuis Outils > Options.

+

Sous l'onglet Audio ou Vidéo, vous pourrez par exemple choisir le micro et la caméra que vous souhaitez utiliser.

+

Sous l'onglet Événements, vous pourrez aussi configurer les alertes visuels et sonores par lesquelles Jitsi vous notifie un appel entrant, un message reçu, etc.

+

Ici, par exemple, vous pouvez demander à Jitsi de ne pas vous avertir dès qu'un correspondant commence à vous écrire un message, en cliquant sur la petite bulle « ... » en face de « Notifications écrites proactives ».

+ +

De même, vous pouvez désactiver l'alerte sonore de vos « Appels entrants » en cliquant sur l'icône de haut-parleur, dans la colonne la plus à droite.

+

Pour découvrir comment utiliser toutes les fonctionnalités que vous offre Jitsi, nous vous référons au manuel proposé par l'Université de Strasbourg, dont l'un des laboratoires est à l'origine de son développement.

+ Retour +
+
+
+
+

Chiffrer mes communications

+

Lorsque vous communiquer par messages instantanés, vous pouvez chiffrer vos échanges en cliquant sur le cadenas dans la barre d'outils de votre fenêtre de messagerie, tout à droite.

+ +

Si le cadenas est fermé, vos messages sont chiffrés. Néanmoins, vous ne pouvez être certain que personne ne s'est immiscé dans le processus de chiffrement qu'en authentifiant votre correspondant.

+

Pour ce faire, allez dans Chat sécurisé > Authentifié le contact, puis suivez les instructions qui vous sont données. Vous devrez alors contacter votre correspondant autrement que par message textuel - par appel audio ou vidéo, par exemple, ou par email chiffré.

+ Retour
- - Retour au site
+
+ Retour au site -
-

- -
- Ce site site a été développé par des bénévoles, avec le soutien de La Quadrature du Net.
-
- La Quadrature du Net est une association défendant les droits et libertés sur Internet
- des citoyens en agissant auprès des législateurs français et européens.
-
- Visitez son site pour découvrir ses autres actions et y prendre part. -

- Licence Creative Commons

Écrivez-nous à contact[at]controle-tes-donnees.net
-

-
+
+

+
+ Ce site site a été développé par des bénévoles, avec le soutien de La Quadrature du Net.
+
+ La Quadrature du Net est une association défendant les droits et libertés sur Internet
+ des citoyens en agissant auprès des législateurs français et européens.
+
+ Visitez son site pour découvrir ses autres actions et y prendre part. +

+ Licence Creative Commons

Écrivez-nous à contact[at]controle-tes-donnees.net
+

+
diff --git a/outils/Modules.html b/outils/Modules.html index 01f0dcbd9ba85f94377adadbd337a6248d782adb..2aa46a6eed72af199a129afdc976ff9b4b20f1b0 100644 --- a/outils/Modules.html +++ b/outils/Modules.html @@ -1,273 +1,179 @@  - HTTPS, NoScript, RequestPolicy... maitrisez vos traces - - - - + + + + - - - -
- -
-

REPRENEZ LE CONTRÔLE
DE VOS DONNÉES

-

Contactez
vos députés

-

Notre vie privée est en danger : agissons maintenant !

-
- - -
-
- Retour au site

-
-

Maitrisez les traces que vous laissez
en améliorant Firefox

-
-
- -
-
    Menu -
  1. Sécuriser un maximum de connexions avec HTTPS Everywhere
  2. -
  3. Réduire mes traces simplement avec µBlock Origin
  4. -
  5. Réduire mes traces simplement avec Disconnect.me
  6. -
  7. Contrôler les scripts exécutés par mon navigateur avec NoScript
  8. -
  9. Contrôler les contenus téléchargés par mon navigateur avec RequestPolicy
  10. -
- -
-

1. Sécuriser un maximum de connexions avec HTTPS Everywhere

- - - En général, lorsqu'un internaute envoie ou reçoit des informations avec un site Internet, ces informations circulent « en clair » sur le réseaux. Si quelqu'un les interceptait, il pourrait les lire. - - Cela serait particulièrement gênant pour les sites partageant avec leurs utilisateurs des informations sensibles, tels que les banques, les marchands en ligne, les webmail, etc. Ainsi, la plupart de ces sites communiquent automatiquement de façon sécurisée, grâce au protocole HTTPS. - -

Qu'est-ce-que HTTPS ?

- - HTTPS est une façon de communiquer avec un site Internet. Cette façon, ce protocole, est la variante sécurisé de HTTP, le protocole de communication habituel pour accéder aux sites web. HTTPS rend illisibles les informations envoyés et reçus avec un site pour toute personne extérieure à cette échange. - - Pour l'utilisateur, il n'y a pas vraiment de différence notable entre l'utilisation de HTTPS et de HTTP. La seule différence visible se trouve dans l'adresse des site visités. - En utilisant HTTP, l'adresse des site visités commence par http://. En utilisant HTTPS, elle commence par https://. De plus, la plus part des navigateurs soulignent l'utilisation de HTTPS en rajoutant une icône de cadenas devant leur barre d'adresse. - - Idéalement, il faudrait toujours utiliser HTTPS. Mais tous les sites ne le permettent pas. Parmi les sites qui le permettent, certains rendent son utilisation systématique. Mais ce n'est pas le cas pour beaucoup d'autres sites. - -

HTTPS Everywhere

- - HTTPS Everywhere est un module libre pour Firefox. Un module, ou « extension », est un petit logiciel qui vient se greffer sur un autre logiciel afin de lui rajouter des fonctionnalités. Le but de ce module-ci est de faire en sorte que Firefox utilise HTTPS pour se connecter aux sites qui le permettent mais ne l'ont pas rendu automatique. - - Téléchargez-le ici pour l'ajouter à votre Firefox. HTTPS Everywhere fonctionne sans que vous n'ayez à interagir avec lui. Si vous avez l'impression qu'il vous empêche d'accéder à un site en particulier, vous pouvez le désactiver pour ce site en cliquant sur son icône, à côté de la barre d'adresse de votre navigateur et en décochant la case qui s'y trouve. - - Enfin, comme n'importe quel module de Firefox, vous pouvez le désactiver ou le supprimer en vous rendant :
    -
  • Sous Microsoft ou Mac OS X, dans Firefox > Modules complémentaires ;
  • -
  • Sous GNU/Linux, dans Outils > Modules complémentaires ;
- - Retour - +
+
+

REPRENEZ LE CONTRÔLE
DE VOS DONNÉES

+ Contactez vos députés +

Notre vie privée est en danger : agissons maintenant !

+
+ +
+ - - -
-

2. Réduire mes traces simplement avec uBlock origin

- - - uBlock Origin est un module pour Firefox. L'équipe de uBlock Origin recherche au quotidien les sites Internet qui surveillent les internautes, puis ajoute ces sites à une liste noire. Cette liste est ensuite utilisée par le module uBlock Origin pour bloquer les connexions de ses utilisateurs vers ces sites. Cela concerne notamment les centrales de publicité en ligne. - - -

Pourquoi utiliser uBlock Origin ?

- - Les avantages de uBlock Origin sont : -
    -
  • Son efficacité : sa liste noire est le plus complète et la mieux actualisée parmi les solutions similaires actuellement disponibles ;
  • -
  • Sa personnalisation : ses utilisateurs peuvent choisir un à un les sites qu'ils souhaitent bloquer, et là où ils souhaitent les bloquer ; cela permet par exemple de n'autoriser la publicité que sur certains sites ;
  • -
  • D'informer ses utilisateurs sur ce qu'il fait, leur permettant de prendre conscience du nombre et de la nature des sites cherchant à les surveiller ; -
      -
    • D'augmenter la vitesse de connexion de ses utilisateurs en bloquant de nombreuses connexions qui leur sont inutiles.
    • -
    • De pouvoir complètement supprimer certaines parties du site visité, afin d'alléger le rendu de certaines pages et de facilter la lecture.
    • -
    -
  • -
- - - Vous pouvez télécharger uBlock origin depuis la page d'extensions de chrome ou celle de firefox. - -

Utiliser uBlock origin

- - Désormais, lorsque vous visitez un site, tous les sites tiers cherchant à vous surveiller sont bloqués. L'icône uBlock origin affiche leur nombre. - Retour - +
+
+

1. Sécuriser un maximum de connexions avec HTTPS Everywhere

+ +

En général, lorsqu'un internaute envoie ou reçoit des informations avec un site Internet, ces informations circulent « en clair » sur le réseaux. Si quelqu'un les interceptait, il pourrait les lire.

+

Cela serait particulièrement gênant pour les sites partageant avec leurs utilisateurs des informations sensibles, tels que les banques, les marchands en ligne, les webmail, etc. Ainsi, la plupart de ces sites communiquent automatiquement de façon sécurisée, grâce au protocole HTTPS.

+

Qu'est-ce-que HTTPS ?

+

HTTPS est une façon de communiquer avec un site Internet. Cette façon, ce protocole, est la variante sécurisé de HTTP, le protocole de communication habituel pour accéder aux sites web. HTTPS rend illisibles les informations envoyés et reçus avec un site pour toute personne extérieure à cette échange.

+

Pour l'utilisateur, il n'y a pas vraiment de différence notable entre l'utilisation de HTTPS et de HTTP. La seule différence visible se trouve dans l'adresse des site visités.

+

En utilisant HTTP, l'adresse des site visités commence par http://. En utilisant HTTPS, elle commence par https://. De plus, la plus part des navigateurs soulignent l'utilisation de HTTPS en rajoutant une icône de cadenas devant leur barre d'adresse.

+

Idéalement, il faudrait toujours utiliser HTTPS. Mais tous les sites ne le permettent pas. Parmi les sites qui le permettent, certains rendent son utilisation systématique. Mais ce n'est pas le cas pour beaucoup d'autres sites.

+

HTTPS Everywhere

+

HTTPS Everywhere est un module libre pour Firefox. Un module, ou « extension », est un petit logiciel qui vient se greffer sur un autre logiciel afin de lui rajouter des fonctionnalités. Le but de ce module-ci est de faire en sorte que Firefox utilise HTTPS pour se connecter aux sites qui le permettent mais ne l'ont pas rendu automatique.

+

Téléchargez-le ici pour l'ajouter à votre Firefox. HTTPS Everywhere fonctionne sans que vous n'ayez à interagir avec lui. Si vous avez l'impression qu'il vous empêche d'accéder à un site en particulier, vous pouvez le désactiver pour ce site en cliquant sur son icône, à côté de la barre d'adresse de votre navigateur et en décochant la case qui s'y trouve.

+

Enfin, comme n'importe quel module de Firefox, vous pouvez le désactiver ou le supprimer en vous rendant : +

    +
  • Sous Microsoft ou Mac OS X, dans Firefox > Modules complémentaires ;
  • +
  • Sous GNU/Linux, dans Outils > Modules complémentaires ;
  • +
+

+ Retour
- - -
-

3. Réduire mes traces simplement avec Disconnect.me

- - - - Disconnect.me est un module libre alternatif à Ghostery. Tout comme ce dernier, son fonctionnement repose sur l'utilisation d'une liste noire constituée par son équipe. - - -

Pourquoi utiliser Disconnect.me ?

- - Son principal avantage est d'être un logiciel libre. Mais il est relativement jeune et sa liste noire ne semble pas être encore aussi complète que celle de Ghostery.On peut lui faire le même repproche qu'à Ghostery : son efficacité repose sur les ressources mises à la disposition de son équipe. - - Néanmoins, contrairement à Ghostery, ses revenus ne sont pas assurés par l'analyse de ses utilisateurs mais par des dons volontaires de ces derniers. - - - Vous pouvez télécharger Disconnect.me en vous rendant ici puis en cliquant sur le bouton Get Disconnect, au centre de la page. Une fois ajouté, redémarrez votre navigateur pour que Disconnect.me apparaisse à côté de votre barre d'adresse. - - Si l'icône n'apparaît pas, faites un clic-droit sur la droite de votre barre d'adresse et choisissez Personnaliser. Repérer alors l'icône représentant un D et glissez-déposez-la sur la droite de votre barre d'adresse (puis redémarrer Firefox si le bouton ne semble pas fonctionner correctement). - - -

Comment utiliser Disconnect.me ?

- - Contrairement à Ghostery, Disconnect.me bloque sa liste noire par défaut. Vous pouvez ici aussi autoriser chacun de ces sites en fonctions de ceux que vous visitez. - - Pour cela, ouvrez son menu en cliquant sur son icône à côté de votre barre d'adresse. - - Les sites cherchant à vous suivre sont ici classés en différentes catégories. Vous pouvez ouvrir chacune d'elles pour voir la liste des sites qu'elle comprend. Les icônes vertes et les cases vertes cochées indique qu'une catégorie ou qu'un site est bloqué. - - Ces icônes et cases sont grises pour les catégories et les sites autorisés. Ainsi, vous pouvez voire que la catégorie Content (contenu) est, elle, autorisée par défaut pour ne bloquer automatiquement aucune fonctionnalité qui vous serez proposée. - - - - Vous pouvez autoriser ou bloquer individuellement les catégories et sites que vous désirez en cliquant sur les icônes ou cases grises ou vertes, et ces choix ne s'appliqueront qu'au site que vous êtes en train de visiter. - - Retour - +
+
+
+

2. Réduire mes traces simplement avec uBlock origin

+ +

uBlock Origin est un module pour Firefox. L'équipe de uBlock Origin recherche au quotidien les sites Internet qui surveillent les internautes, puis ajoute ces sites à une liste noire. Cette liste est ensuite utilisée par le module uBlock Origin pour bloquer les connexions de ses utilisateurs vers ces sites. Cela concerne notamment les centrales de publicité en ligne.

+

Pourquoi utiliser uBlock Origin ?

+

Les avantages de uBlock Origin sont : +

    +
  • Son efficacité : sa liste noire est le plus complète et la mieux actualisée parmi les solutions similaires actuellement disponibles ;
  • +
  • Sa personnalisation : ses utilisateurs peuvent choisir un à un les sites qu'ils souhaitent bloquer, et là où ils souhaitent les bloquer ; cela permet par exemple de n'autoriser la publicité que sur certains sites ;
  • +
  • D'informer ses utilisateurs sur ce qu'il fait, leur permettant de prendre conscience du nombre et de la nature des sites cherchant à les surveiller ; +
      +
    • D'augmenter la vitesse de connexion de ses utilisateurs en bloquant de nombreuses connexions qui leur sont inutiles.
    • +
    • De pouvoir complètement supprimer certaines parties du site visité, afin d'alléger le rendu de certaines pages et de facilter la lecture.
    • +
    +
  • +
+

+

Vous pouvez télécharger uBlock origin depuis la page d'extensions de chrome ou celle de firefox.

+

Utiliser uBlock origin

+

Désormais, lorsque vous visitez un site, tous les sites tiers cherchant à vous surveiller sont bloqués. L'icône uBlock origin affiche leur nombre.

+ Retour
- -
-

Attention

- - Les deux outils que nous vous présentons maintenant sont, ensemble, l'alternative la plus efficace à Ghostery ou Disconnect.me. - - Mais ils sont aussi ceux qui vous demanderont le plus d'investissement avant de pouvoir être utilisés tout en continuant à naviguer sur Internet comme vous en aviez l'habitude. - - N'essayez de les adopter qu'en connaissance de cause, et nous vous y aiderons. -
- - -
-

4. Contrôler les scripts exécutés par mon navigateur avec NoScript

- - - - La page d'un site internet peut contenir de petits programmes qu'exécute automatiquement votre navigateur. Ces programmes sont appelés « scripts ». - - Ces scripts sont nécessaires pour vous fournir de nombreuses fonctionnalités utiles. Par exemple, ce site utilise un script pour vous faire naviguer entre ses différentes parties. En général, dès qu'un site propose une fonctionnalité animée ou un peu complexe, il y a un script derrière. - - Mais ces petits programmes peuvent aussi être utilisés pour obtenir des informations sur vous et vous suivre sur Internet. - - Le module libre NoScript pour Firefox désactive l'exécution automatique de ces scripts, les bloquant ainsi tous par défaut. - À la place, il vous laisse entièrement le choix de les exécuter vous-même, au cas par cas. - - Vous pouvez le télécharger en vous rendant ici puis en cliquant sur le bouton vert INSTALL, à droite de la page. Puis redémarrez Firefox. - - NoScript vous fournit différentes options pour traiter au mieux les différents cas que vous rencontrerez. Vous pouvez accéder à toutes ces options dans le menu de NoScript, accessible depuis le bouton Options..., en bas à droite de votre navigateur. - - -

Les sites qui me proposent du script

- - En bas, le menu liste les différents sites qui vous proposent leurs scripts. Le site que vous êtes directement en train de visiter est affiché en gras. - - - - Les autres sites sont des sites tiers : vous y avez accès de façon indirecte. Par exemple, quand vous voyez une publicité sur un site, c'est en réalité souvent un autre site qui vous la montre. Et cette publicité peut être affichée à l'aide d'un script. De même, certaines fonctionnalités d'un site, tel que son système de commentaire, peuvent aussi être fournies par un site tiers et nécessiter l'exécution d'un script. - - -

Les sites que je visite régulièrement

- - Vous pouvez Autoriser chacun de ces sites à exécuter ses scripts. En autorisant un site, vous l'inscrivez en même temps sur une liste blanche et n'aurez plus à l'autoriser pour l'avenir. Tous ses scriptes seront exécutés sur toutes les pages que vous visiterez à l'avenir. - - Cette option est idéale pour les sites que vous visitez souvent et qui semblent ne pas fonctionner correctement sans script. - - En général, ce ne sont pas les sites que vous visitez qui vous surveillent directement : vous pouvez donc les autoriser si vous comptez y revenir régulièrement (pour rappel, ils sont affichés en gras dans le menu). La plupart du temps, le danger viens plutôt des sites tiers qui y ont accès et auxquels vous êtes connecté sans vraiment le vouloir ni le savoir. - - Enfin, si vous voulez revenir sur un de vos choix et sortir un site de votre liste blanche, vous pouvez le faire de deux façon : - Si vous êtes encore sur ce site, il apparaît dans le menu de NoScript et vous pouvez alors directement l'Interdire. Sinon, vous devrez aller dans Options... puis dans l'onglet Liste blanche, l'y trouver et le sélectionner pour choisir Enlever les sites sélectionnés. - - -

Les sites que je visite ponctuellement

- - Dans le menu de NoScript, vous pouvez aussi Autoriser temporairement un site. Tous ses scripts seront alors exécutés sur toutes les pages que vous visiterez, jusqu'à ce que vous fermiez votre navigateur. En cliquant sur Revoquer les permissions temporaires, NoScript se comportera comme si vous aviez fermé votre navigateur. - - - - L'autorisation temporaire est utile pour les sites que vous ne visitez pas régulièrement et qui semblent ne pas fonctionner correctement sans script. - - Cette fonction est aussi utile pour tester les sites tiers connectés aux sites que vous visitez. En effet, certaines fonctionnalités essentielles d'un site peuvent dépendre d'un site tiers. Mais un site est généralement connecté à plusieurs sites tiers à la fois, et vous ne savez pas toujours quel est le bon. Vous pouvez alors les tester un à un de façon sûre en autorisant temporairement chacun d'eux avant de le re-bloquer s'il n'est pas celui que vous cherchez. - - -

Les sites tiers inutiles

- - Dans Non fiable, vous pouvez Marquer un site comme non fiable afin qu'il n'apparaisse plus dans votre menu. Vous pouvez toujours sortir ce site de cette liste en l'autorisant dans Non fiable. - - - - Une fois que vous avez fait tout le nécessaire pour qu'un site que vous connaissez bien fonctionne correctement, les sites qui sont encore bloqués ne remplissent apparemment aucune fonction qui vous soit utile. Vous ne pouvez pas forcément en déduire que leur but est de vous surveiller mais, puisqu'ils semblent inutiles, autant les écarter dans le doute. Cela pourrait vous faciliter la tâche les prochaines fois que vous devrez identifier les sites tiers dont vous aurez réellement besoin. - - -

Quand je suis pressé

- - Si vous êtes pressé et que vous n'arrivez pas à déterminer quels sont les scripts dont vous avez besoin, vous pouvez choisir d'Autoriser cette page temporairement, et tous les sites présents sur la page que vous visitez seront autorisés jusqu'à ce que vous fermiez votre navigateur. Vous pouvez faire la même chose tout en inscrivant ces sites sur votre liste blanche en choisissant d'Autoriser toute la page. Mais nous vous déconseillons cette option, puisque seuls les sites que vous avez pris le temps d'observer doivent apparaître sur votre liste blanche. - - - - Enfin, en cas d'urgence extrême, vous pouvez Autoriser Javascript globalement afin d'accepter tout script de tout site, indéfiniment. NoScript vous prévient que cette action est dangereuse, car cela revient pratiquement à naviguer sur Internet sans avoir installé NoScript (ce qui peut être, en effet, dangereux pour votre vie privée). Vous pouvez revenir facilement sur ce choix et Bloquer Javascript globalement. - - Retour - +
+
+

3. Réduire mes traces simplement avec Disconnect.me

+ +

Disconnect.me est un module libre alternatif à Ghostery. Tout comme ce dernier, son fonctionnement repose sur l'utilisation d'une liste noire constituée par son équipe.

+

Pourquoi utiliser Disconnect.me ?

+

Son principal avantage est d'être un logiciel libre. Mais il est relativement jeune et sa liste noire ne semble pas être encore aussi complète que celle de Ghostery.On peut lui faire le même repproche qu'à Ghostery : son efficacité repose sur les ressources mises à la disposition de son équipe.

+

Néanmoins, contrairement à Ghostery, ses revenus ne sont pas assurés par l'analyse de ses utilisateurs mais par des dons volontaires de ces derniers.

+

Vous pouvez télécharger Disconnect.me en vous rendant ici puis en cliquant sur le bouton Get Disconnect, au centre de la page. Une fois ajouté, redémarrez votre navigateur pour que Disconnect.me apparaisse à côté de votre barre d'adresse.

+

Si l'icône n'apparaît pas, faites un clic-droit sur la droite de votre barre d'adresse et choisissez Personnaliser. Repérer alors l'icône représentant un D et glissez-déposez-la sur la droite de votre barre d'adresse (puis redémarrer Firefox si le bouton ne semble pas fonctionner correctement).

+

Comment utiliser Disconnect.me ?

+

Contrairement à Ghostery, Disconnect.me bloque sa liste noire par défaut. Vous pouvez ici aussi autoriser chacun de ces sites en fonctions de ceux que vous visitez.

+

Pour cela, ouvrez son menu en cliquant sur son icône à côté de votre barre d'adresse.

+

Les sites cherchant à vous suivre sont ici classés en différentes catégories. Vous pouvez ouvrir chacune d'elles pour voir la liste des sites qu'elle comprend. Les icônes vertes et les cases vertes cochées indique qu'une catégorie ou qu'un site est bloqué.

+

Ces icônes et cases sont grises pour les catégories et les sites autorisés. Ainsi, vous pouvez voire que la catégorie Content (contenu) est, elle, autorisée par défaut pour ne bloquer automatiquement aucune fonctionnalité qui vous serez proposée.

+ +

Vous pouvez autoriser ou bloquer individuellement les catégories et sites que vous désirez en cliquant sur les icônes ou cases grises ou vertes, et ces choix ne s'appliqueront qu'au site que vous êtes en train de visiter.

+ Retour
- -
-

5. Contrôler les contenus téléchargés par mon navigateur avec RequestPolicy

- - Tout comme pour les scripts, les sites tiers que vous visitez peuvent afficher des contenus proposés en réalités par des sites tiers, auxquels vous avez alors accès sans vous en rendre compte ou le vouloir forcément. - - En accédant à ces contenus tiers, les sites qui vous les proposent savent où et quand vous y avez accès, et peuvent ainsi vous tracer sur Internet. - Ces contenus sont en général des images, telles que des publicités par exemple, mais peuvent aussi être de simples pixels blancs dont le seul but est de pouvoir vous tracer. - - Tout comme NoScript, RequestPolicy est un module libre pour Firefox qui vous permet, lui, de bloquer par défaut l'accès à tout contenu et tiers. De la même façon, il vous laisse constituer une liste blanche des sites tiers dont vous souhaitez autoriser les contenus. - - - Vous pouvez le télécharger en vous rendant ici et en cliquant en haut à droite sur Install Now. - - - Son utilisation et sa logique sont très semblables à celle de NoScript. Vous pouvez ainsi simplement adapter ici tous les conseils que vous nous donnions pour NoScript. Néanmoins, bloquer par défaut tout contenu tiers changera brutalement la façon dont vous naviguez, le temps que vous constituer votre liste blanche. Ainsi, nous vous recommandons de ne commencer à utiliser RequestPolicy qu'une fois que vous aurez maîtrisé NoScript. Vous saurez alors parfaitement utiliser RequestPolicy par vous-même. - - À noter toutefois que, contrairement à NoScript, vous pouvez limiter vos autorisations à certains sites que vous visitez, ce qui est très utile. De plus, vous pouvez plus facilement autoriser les différents contenus bloqué en faisant un clic-droit sur l'encart vide qui les remplace, affichant un drapeau rouge - le logo de RequestPolicy. - - C'est d'ailleurs en cliquant sur ce logo dans votre barre de module, en bas de Firefox, que vous accéderez au menu de RequestPolicy. - Notons que cette barre de module s'ouvre et se ferme avec la combinaison Ctrl + Maj. + /. - - Retour - +
+
+
+

Attention

+

Les deux outils que nous vous présentons maintenant sont, ensemble, l'alternative la plus efficace à Ghostery ou Disconnect.me.

+

Mais ils sont aussi ceux qui vous demanderont le plus d'investissement avant de pouvoir être utilisés tout en continuant à naviguer sur Internet comme vous en aviez l'habitude.

+

N'essayez de les adopter qu'en connaissance de cause, et nous vous y aiderons.

- - - Retour au site
- -
-

- -
- Ce site site a été développé par des bénévoles, avec le soutien de La Quadrature du Net.
-
- La Quadrature du Net est une association défendant les droits et libertés sur Internet
- des citoyens en agissant auprès des législateurs français et européens.
-
- Visitez son site pour découvrir ses autres actions et y prendre part. -

- Licence Creative Commons

Écrivez-nous à contact[at]controle-tes-donnees.net
-

-
+
+
+

4. Contrôler les scripts exécutés par mon navigateur avec NoScript

+ +

La page d'un site internet peut contenir de petits programmes qu'exécute automatiquement votre navigateur. Ces programmes sont appelés « scripts ».

+

Ces scripts sont nécessaires pour vous fournir de nombreuses fonctionnalités utiles. Par exemple, ce site utilise un script pour vous faire naviguer entre ses différentes parties. En général, dès qu'un site propose une fonctionnalité animée ou un peu complexe, il y a un script derrière.

+

Mais ces petits programmes peuvent aussi être utilisés pour obtenir des informations sur vous et vous suivre sur Internet.

+

Le module libre NoScript pour Firefox désactive l'exécution automatique de ces scripts, les bloquant ainsi tous par défaut.

+

Vous pouvez le télécharger en vous rendant ici puis en cliquant sur le bouton vert INSTALL, à droite de la page. Puis redémarrez Firefox.

+

NoScript vous fournit différentes options pour traiter au mieux les différents cas que vous rencontrerez. Vous pouvez accéder à toutes ces options dans le menu de NoScript, accessible depuis le bouton Options..., en bas à droite de votre navigateur.

+

Les sites qui me proposent du script

+

En bas, le menu liste les différents sites qui vous proposent leurs scripts. Le site que vous êtes directement en train de visiter est affiché en gras.

+ +

Les autres sites sont des sites tiers : vous y avez accès de façon indirecte. Par exemple, quand vous voyez une publicité sur un site, c'est en réalité souvent un autre site qui vous la montre. Et cette publicité peut être affichée à l'aide d'un script. De même, certaines fonctionnalités d'un site, tel que son système de commentaire, peuvent aussi être fournies par un site tiers et nécessiter l'exécution d'un script.

+

Les sites que je visite régulièrement

+

Vous pouvez Autoriser chacun de ces sites à exécuter ses scripts. En autorisant un site, vous l'inscrivez en même temps sur une liste blanche et n'aurez plus à l'autoriser pour l'avenir. Tous ses scriptes seront exécutés sur toutes les pages que vous visiterez à l'avenir.

+

Cette option est idéale pour les sites que vous visitez souvent et qui semblent ne pas fonctionner correctement sans script.

+

En général, ce ne sont pas les sites que vous visitez qui vous surveillent directement : vous pouvez donc les autoriser si vous comptez y revenir régulièrement (pour rappel, ils sont affichés en gras dans le menu). La plupart du temps, le danger viens plutôt des sites tiers qui y ont accès et auxquels vous êtes connecté sans vraiment le vouloir ni le savoir.

+

Enfin, si vous voulez revenir sur un de vos choix et sortir un site de votre liste blanche, vous pouvez le faire de deux façon :

+

Si vous êtes encore sur ce site, il apparaît dans le menu de NoScript et vous pouvez alors directement l'Interdire. Sinon, vous devrez aller dans Options... puis dans l'onglet Liste blanche, l'y trouver et le sélectionner pour choisir Enlever les sites sélectionnés.

+

Les sites que je visite ponctuellement

+

Dans le menu de NoScript, vous pouvez aussi Autoriser temporairement un site. Tous ses scripts seront alors exécutés sur toutes les pages que vous visiterez, jusqu'à ce que vous fermiez votre navigateur. En cliquant sur Revoquer les permissions temporaires, NoScript se comportera comme si vous aviez fermé votre navigateur.

+ +

L'autorisation temporaire est utile pour les sites que vous ne visitez pas régulièrement et qui semblent ne pas fonctionner correctement sans script.

+

Cette fonction est aussi utile pour tester les sites tiers connectés aux sites que vous visitez. En effet, certaines fonctionnalités essentielles d'un site peuvent dépendre d'un site tiers. Mais un site est généralement connecté à plusieurs sites tiers à la fois, et vous ne savez pas toujours quel est le bon. Vous pouvez alors les tester un à un de façon sûre en autorisant temporairement chacun d'eux avant de le re-bloquer s'il n'est pas celui que vous cherchez.

+

Les sites tiers inutiles

+

Dans Non fiable, vous pouvez Marquer un site comme non fiable afin qu'il n'apparaisse plus dans votre menu. Vous pouvez toujours sortir ce site de cette liste en l'autorisant dans Non fiable.

+ +

Une fois que vous avez fait tout le nécessaire pour qu'un site que vous connaissez bien fonctionne correctement, les sites qui sont encore bloqués ne remplissent apparemment aucune fonction qui vous soit utile. Vous ne pouvez pas forcément en déduire que leur but est de vous surveiller mais, puisqu'ils semblent inutiles, autant les écarter dans le doute. Cela pourrait vous faciliter la tâche les prochaines fois que vous devrez identifier les sites tiers dont vous aurez réellement besoin.

+

Quand je suis pressé

+

Si vous êtes pressé et que vous n'arrivez pas à déterminer quels sont les scripts dont vous avez besoin, vous pouvez choisir d'Autoriser cette page temporairement, et tous les sites présents sur la page que vous visitez seront autorisés jusqu'à ce que vous fermiez votre navigateur. Vous pouvez faire la même chose tout en inscrivant ces sites sur votre liste blanche en choisissant d'Autoriser toute la page. Mais nous vous déconseillons cette option, puisque seuls les sites que vous avez pris le temps d'observer doivent apparaître sur votre liste blanche.

+ +

Enfin, en cas d'urgence extrême, vous pouvez Autoriser Javascript globalement afin d'accepter tout script de tout site, indéfiniment. NoScript vous prévient que cette action est dangereuse, car cela revient pratiquement à naviguer sur Internet sans avoir installé NoScript (ce qui peut être, en effet, dangereux pour votre vie privée). Vous pouvez revenir facilement sur ce choix et Bloquer Javascript globalement.

+ Retour +
+
+
+
+

5. Contrôler les contenus téléchargés par mon navigateur avec RequestPolicy

+

Tout comme pour les scripts, les sites tiers que vous visitez peuvent afficher des contenus proposés en réalités par des sites tiers, auxquels vous avez alors accès sans vous en rendre compte ou le vouloir forcément.

+

En accédant à ces contenus tiers, les sites qui vous les proposent savent où et quand vous y avez accès, et peuvent ainsi vous tracer sur Internet.

+

Ces contenus sont en général des images, telles que des publicités par exemple, mais peuvent aussi être de simples pixels blancs dont le seul but est de pouvoir vous tracer.

+

Tout comme NoScript, RequestPolicy est un module libre pour Firefox qui vous permet, lui, de bloquer par défaut l'accès à tout contenu et tiers. De la même façon, il vous laisse constituer une liste blanche des sites tiers dont vous souhaitez autoriser les contenus.

+

Vous pouvez le télécharger en vous rendant ici et en cliquant en haut à droite sur Install Now.

+

Son utilisation et sa logique sont très semblables à celle de NoScript. Vous pouvez ainsi simplement adapter ici tous les conseils que vous nous donnions pour NoScript. Néanmoins, bloquer par défaut tout contenu tiers changera brutalement la façon dont vous naviguez, le temps que vous constituer votre liste blanche. Ainsi, nous vous recommandons de ne commencer à utiliser RequestPolicy qu'une fois que vous aurez maîtrisé NoScript. Vous saurez alors parfaitement utiliser RequestPolicy par vous-même.

+

À noter toutefois que, contrairement à NoScript, vous pouvez limiter vos autorisations à certains sites que vous visitez, ce qui est très utile. De plus, vous pouvez plus facilement autoriser les différents contenus bloqué en faisant un clic-droit sur l'encart vide qui les remplace, affichant un drapeau rouge - le logo de RequestPolicy.

+

C'est d'ailleurs en cliquant sur ce logo dans votre barre de module, en bas de Firefox, que vous accéderez au menu de RequestPolicy.

+

Notons que cette barre de module s'ouvre et se ferme avec la combinaison Ctrl + Maj. + /.

+ Retour +
+
+
+ Retour au site
+
+

+ +
+ Ce site site a été développé par des bénévoles, avec le soutien de La Quadrature du Net.
+
+ La Quadrature du Net est une association défendant les droits et libertés sur Internet
+ des citoyens en agissant auprès des législateurs français et européens.
+
+ Visitez son site pour découvrir ses autres actions et y prendre part. +

+ Licence Creative Commons

Écrivez-nous à contact[at]controle-tes-donnees.net
+

+
diff --git a/outils/Nom_de_domaine.html b/outils/Nom_de_domaine.html index 43e60ec792549329d1fe2ea4f7431a4b9af2b312..b2cb9bb1c17a093041ae2ee5197798ed65e5dabf 100644 --- a/outils/Nom_de_domaine.html +++ b/outils/Nom_de_domaine.html @@ -1,283 +1,184 @@ - Vos email en votre possession - - - - - - - + + + + + - - -
- -
-

REPRENEZ LE CONTRÔLE
DE VOS DONNÉES

-

Contactez
vos députés

-

Notre vie privée est en danger : agissons maintenant !

-
- - -
+
+
+

REPRENEZ LE CONTRÔLE
DE VOS DONNÉES

+ Contactez vos députés +

Notre vie privée est en danger : agissons maintenant !

+
+ +
+ +
+
+

1. Pourquoi ne pas utiliser Gmail ou autres services « gratuits » ?

+

Pour être rentables, la plupart des services de mail gratuits proposent de la publicité à leurs utilisateurs. Pour proposer des publicités adaptées à leurs envies et besoins, ils peuvent analyser la correspondance de leurs utilisateurs.

+

Ainsi, Google a admis [EN] analyser les messages envoyés et reçus sur les comptes Gmail, même s'ils ont été envoyés par des adresses autres que Gmail.

+

Nous allons vous proposer des services mails payants. Étant payants, ces services n'ont pas à vous proposer de la publicité pour être rentables.

+

Ceci nous offre une certaine garantie quant au respect de la confidentialité de notre correspondance. En effet, s'il était appris que ces services analysaient eux aussi nos messages, leurs clients les quitteraient pour leur préférer des services gratuits. De plus, ces services garderont vos messages sur le territoire européen, échappant ainsi aux services de renseignement étrangers pouvant accéder aux messages hébergés sur leur territoire, telle que la NSA avec PRISM.

+ Retour +
+
+
+
+

2. Louer une boîte de messagerie

+

Pour avoir notre propre boîte de messagerie, nous allons louer un nom de domaine, ce qui est l'alternative la plus simple aux services gratuits. Cela peut vous paraître être une solution complexe, réservée aux techniciens, mais ce n'est pas plus compliqué que d'effectuer un achat en ligne.

+

Pourquoi louer un nom de domaine ?

+

Un nom de domaine est ce que nous utilisons généralement pour accéder aux sites Internet. Pour ce site, c'est « controle-tes-donnees.net ».

+

Précisément, un nom de domaine est un ensemble de caractères associés à une adresse IP. L'adresse IP est un identifiant unique assigné à un ordinateur afin de le distinguer de tous les autres ordinateurs connectés à Internet. L'adresse IP de notre site est 91.194.60.89. Mais cet identifiant unique n'est pas simple à mémoriser pour le cerveau humain. C'est pourquoi nous l'avons associée à un nom de domaine.

+

Ce qui nous intéresse, ici, c'est qu'un nom de domaine permet de déclarer des adresses mails - notamment mais pas uniquement - Le nom de domaine « exemple.fr » nous permettrait par exemple de créer et d'utiliser l'adresse « contact@exemple.fr ».

+

Néanmoins, chaque nom de domaine doit être unique. Ainsi, la mission de répartir les noms de domaine a été confiée à certaines entreprises, dont les services sont payants. Leurs coûts restent toutefois modestes.

+

De plus, en louant un nom de domaine, un petit espace est généralement aussi prêté pour héberger des données, ainsi qu'un service de webmail permettant souvent de disposer d'une demi douzaine d'adresses mails différentes. Et c'est justement cet espace que nous allons utiliser pour stocker les vôtres.

+

La location d'un nom de domaine est la seconde étape pour garder le contrôle de votre correspondance. La première, c'est le chiffrement, abordé sur plus tôt sur ce site.

+

Où louer un nom de domaine ?

+

Nous allons vous proposer l'offre d'entrée de deux des principaux fournisseurs de noms de domaine français : Gandi et OVH.

+

L'offre de Gandi coûte environ 14€ par an, pour cinq boîtes mail partageant un espace total de 1Go. Les membres d'une famille, d'une très petite entreprise ou d'un groupe d'amis peuvent ainsi partager un même nom de domaine en utilisant cinq boîtes et adresses distinctes.

+

L'offre d'OVH ne coûte environ que 8€ par an, mais ne propose qu'une seule boîte mail de 2 Go (ce qui permet normalement à une personne de conserver au moins une année de correspondance active sans effacer aucun message).

+ Retour +
+
+
+
+

3. Louer un nom de domaine chez Gandi

+

Si vous souhaitez choisir l'offre de Gandi, rendez-vous sur cette page.

+

Indiquez le mot que vous souhaitez avoir comme nom de domaine. Ce mot peut contenir des chiffres ou des tirets ( - ou _ ), mais pas d'espace, les accents étant déconseillés.

+ +

Ce mot sera la base de votre future adresse. Par exemple, en choisissant « reclaimyourdata », nous obtiendrons plus tard une adresse mail qui pourra être « contact@reclaimyourdata.eu ».

+

Une solution intéressante peut être de choisir votre propre nom de famille. Ainsi, vous pourriez avoir au final une adresse de type « prenom@nom.fr ». Attention cependant, disposer d'adresses indiquant votre identité «&nsp;civile » facilite votre identification en révélant directement à quiconque reçoit le mail qui vous êtes.

+

Quand vous avez choisis votre mot, cliquez sur Go.

+

Sur cette nouvelle page, cochez le nom de domaine qui vous convient, en fonction de son extension : .fr, .com, .net, .eu, etc.

+ +

Il n'y a aucune différence fondamentale entre différentes extensions, si ce n'est éventuellement leur prix, qui est ici exprimé en HT par an.

+

Votre choix fait, remontez en haut de la page et cliquez sur Commander.

+ +

Créez un nouveau compte Gandi si vous n'en avez pas déjà un.

+

Renseignez les informations qui vous sont demandées. Pour Protection de vos données, choisissez Oui pour éviter que vos informations personnelles, comme le numéro de téléphone et l'adresse que vous avez indiqués, n'apparaissent sur la fiche publique de votre nom de domaine.

+

Lorsque vous avez fini, passez au paiement.

+

Une fois le paiement réalisé et que vous êtes revenu sur le site de Gandi, cliquez sur Accéder à votre compte.

+

Créer une boîte mail associée à mon nouveau nom de domaine Gandi

+

La nouvelle page s'étant ouverte vous indique que la création de votre nom de domaine est en attente. Toutefois, vous pouvez déjà vous rendre dans l'onglet Service > Domaine et y cliquer sur votre nom de domaine.

+ +

Dans le cadre à droite de cette nouvelle fenêtre, en face de Boîtes mail, cliquez sur Gérer.

+ +

Un peu plus bas sur cette nouvelle page, sous la partie Liste des boîtes mail, qui devrait être vide, cliquez en bas à droite sur Créer.

+

En laissant coché Boîte mail, choisissez le préfixe que vous souhaitez associer à votre nom de domaine. Ensemble, ce préfixe et le nom de domaine constitueront votre adresse mail complète.

+

Si vous avez choisi votre propre nom de famille en tant que nom de domaine, c'est le moment d'entrer votre prénom. Dans l'exemple illustré ci-dessous, nous avons choisi comme préfixe « contact » et notre future adresse sera alors « contact@reclaimyourdata.eu ».

+ +

Choisissez ensuite un mot de passe pour votre future adresse.

+

Plus bas, vous pouvez choisir un alias, qui sera un préfixe alternatif à partir duquel vos correspondants pourront vous contacter sur cette boîte mail. Cela peut par exemple être le diminutif de votre prénom. Il s'agit simplement de nommer la même boîte de plusieurs façons.

+

Replissez les autres informations demandées et validez.

+

Félicitations, vous disposez maintenant de votre propre boîte mail.

+

Utiliser ma boîte mail Gandi

+

Vous pouvez accéder à votre boîte mail en ligne, depuis n'importe quel navigateur ou ordinateur, à partir de cette page, en entrant votre adresse et le mot de passe que vous lui avez donné.

+

Si vous souhaitez y accéder à partir de Thunderbird (ce que nous vous conseillons, afin de pouvoir chiffrer vos messages, notamment), créez un nouveau compte dans Thunderbird depuis Fichier > Nouveau > Compte courrier existant....

+ +

Entrez alors votre nom, tel que vous souhaitez qu'il apparaisse auprès de vos correspondants, votre adresse Gandi et le mot de passe que vous lui avez associé.

+

Après avoir cliquer sur Continuer, cliquez sur Configuration manuelle.

+

Pour serveur entrant, renseignez : +

    +
  • IMAP ;
  • +
  • Nom d'hôte du serveur : mail.gandi.net ;
  • +
  • Port : 993 ;
  • +
  • SSL : SSL/TLS.
  • +
+

+

Pour serveur sortant, renseignez : +

    +
  • SMTP ;
  • +
  • Nom d'hôte du serveur : mail.gandi.net ;
  • +
  • Port : 465 ;
  • +
  • SSL : SSL/TLS.
  • +
+

+

Pour identifiant, renseignez votre adresse.

+ +

Si vous avez associé plusieurs boîtes mails à votre nom de domaine (dans l'offre que nous avons abordée ici, vous pouvez en créé jusqu'à cinq partageant un espace total de 1Go), vous pouvez télécharger automatiquement vos messages sur votre ordinateur afin d'éviter que votre espace de stockage ne soit trop souvent saturé. Ainsi, lorsque vous consulterez vos messages, ils seront automatiquement supprimés de votre boîte Gandi pour n'être conservés que sur votre propre disque dur.

+

Pour ce faire, sélectionnez simplement POP en face de serveur entrant lors de l'étape précédente de création d'un nouveau compte sur Thunderbird.

+ Retour +
+
+
+
+

4. Louer un nom de domaine chez OVH

+

Si vous souhaitez choisir l'offre de OVH, rendez-vous sur cette page.

+

D'abord, dans la colonne sur votre gauche, choisissez l'extension de votre futur nom de domaine : .fr, .com, .net, etc.

+ +

Cliquez sur celle qui vous convient le mieux. Il n'y a aucune différence fondamentale entre différentes extensions, si ce n'est éventuellement leur prix, qui est ici exprimé en HT par an.

+

Sur la page suivante, vous pouvez maintenant proposer un nom de domaine à louer.

+ +

Ce sera le nom associé à votre future adresse. Par exemple, en prenant « .net » en extension et en choisissant « monnomdedomaine » comme nom, nous pourrions plus tard obtenir une adresse de type « contact@monnomdedomaine.net ».

+

Une solution intéressante peut être de choisir votre propre nom de famille comme nom de domaine, s'il est disponible. Ainsi, vous pourriez avoir au final une adresse de type « prenom@nom.fr ».

+

Cliquez sur GO.

+

La disponibilité du nom de domaine que vous demandez est alors vérifiée. S'il n'est pas disponible, c'est que quelqu'un l'a déjà pris : à vous d'en changer, en modifiant par exemple son extension.

+

Si le nom est disponible, cliquez sur Continuer, en bas à droite de la page.

+

La page suivante vous propose plusieurs options dont nous n'aurons pas besoin dans notre cas d’hébergement mail. Nous vous laissons ainsi en évaluer la pertinence par vous-même.

+

En l’occurrence le DNS classique (à cocher) et l'offre Gold nous suffiront amplement, sans engendrer de frais supplémentaires.

+ +

Cliquez sur Choisir en face de l'offre souhaitée pour passer à la suite.

+

Vous devez maintenant choisir votre type d'hébergement.

+

Sélectionnez l'hébergement perso Start 10M/Mailplan pour un email personnel avec un seul compte et une boîte mail de 2Go. Cela vous suffira largement pour une utilisation quotidienne de votre boîte mail.

+ +

Les autres choix présents ne sont utiles qu'en cas de multi-compte mail (pour partager votre nom de domaine avec votre famille ou vos amis, par exemple) ou encore pour créer un site web, ce qui n'est pas ce que nous cherchons à faire ici.

+

Sélectionnez votre type d'hébergement avec Choisir, en face de l'offre qui vous intéresse.

+

Vous voici devant le total de votre commande. À vous de créer votre nouveau compte client pour effectuer le paiement.

+

Vous recevrez alors vos identifiants à l'adresse email que vous avez indiqué à OVH plus tôt. Ces identifiants vous permettront d'accéder à l'Interface Manager de votre nouveau nom de domaine. Généralement, cela prend moins de 24 heures.

+

Créer une boîte mail associée à mon nouveau nom de domaine OVH

+

Votre nouveau compte OVH activé, connectez vous à votre Interface Manager grâce à vos identifiants.

+

Une fois connecté, cliquer sur votre nom de domaine, dans la colonne de gauche.

+ +

Dans la page suivante cliquez sur Emails.

+ +

Continuez en cliquant sur le bouton Création adresse Mail.

+

Sur cette nouvelle page, choisissez le préfixe que vous souhaitez associer à votre nom de domaine. Ensemble, ce préfixe et le nom de domaine constitueront votre adresse mail complète. Si vous avez choisis d'utiliser votre propre nom de famille comme nom de domaine, c'est le moment de rentrer votre prénom.

+

Une fois le préfixe renseigné et un mot de passe lui ayant été associé, des informations vous sont données sur les serveurs entrant et sortant correspondants à votre nouvelle adresse mail. Ces informations vous permettront notamment de consulter votre boîte mail depuis Thunderbird. Sauvegardez-les quelque part.

+

Félicitations, vous avez maintenant votre propre boîte mail OVH.

+

Utiliser ma nouvelle adresse OVH

+

Si vous souhaitez accéder à votre boîte mail en ligne, depuis n'importe que navigateur ou ordinateur, rendez-vous sur cette page. Vous aurez plusieurs interfaces de proposées pour cela. Nous vous recommandons Roundcube ou Horde qui sont libres.

+

Si vous souhaitez envoyer et recevoir vos mails directement depuis votre ordinateur, vous pouvez utiliser Thunderbird (ce que nous vous recommandons afin, notamment, de pouvoir chiffrer vos messages). Pour cela, en créant un nouveau compte dans Thunderbird, il vous faudra renseigner les serveurs entrants et sortants ainsi que les ports qui vous ont été donnés plus tôt.

+

Au cas où vous perdriez les informations concernant les serveurs entrant et sortant, vous pouvez utiliser celles-ci :

+

Comme nom du serveur entrant : « pop3. » suivi de votre nom de domaine. Par exemple, « pop3.exemple.fr ». Si cela ne semble pas fonctionner, vous pouvez directement utiliser le serveur d'OVH : « ns0.ovh.net ». Pour le port entrant : 110.

+

Comme nom du serveur sortant : « smtp. » suivi de votre nom de domaine. Par exemple « smtp.exemple.fr ». À défaut, vous pouvez aussi utiliser le serveur d'OVH : « ns0.ovh.net ». Pour le port sortant : 587 (au lieu de 25, car ce port est filtré chez de nombreux fournisseur d'accès à Internet).

+ Retour +
+
+
+ Retour au site
+
+

+
- Retour au site

+ Ce site site a été développé par des bénévoles, avec le soutien de La Quadrature du Net.

-

Choisissez un fournisseur d'email
qui vous laisse le contrôle

+ La Quadrature du Net est une association défendant les droits et libertés sur Internet
+ des citoyens en agissant auprès des législateurs français et européens.

-
-
    Menu -
  1. Pourquoi ne pas utiliser Gmail ou autres services « gratuits » ?
  2. -
  3. Louer une boîte de messagerie
  4. -
  5. Louer un nom de domaine chez Gandi
  6. -
  7. Louer un nom de domaine chez OVH
  8. -
- -
-

1. Pourquoi ne pas utiliser Gmail ou autres services « gratuits » ?

- - Pour être rentables, la plupart des services de mail gratuits proposent de la publicité à leurs utilisateurs. Pour proposer des publicités adaptées à leurs envies et besoins, ils peuvent analyser la correspondance de leurs utilisateurs. - - Ainsi, Google a admis [EN] analyser les messages envoyés et reçus sur les comptes Gmail, même s'ils ont été envoyés par des adresses autres que Gmail. - - Nous allons vous proposer des services mails payants. Étant payants, ces services n'ont pas à vous proposer de la publicité pour être rentables. - - Ceci nous offre une certaine garantie quant au respect de la confidentialité de notre correspondance. En effet, s'il était appris que ces services analysaient eux aussi nos messages, leurs clients les quitteraient pour leur préférer des services gratuits. De plus, ces services garderont vos messages sur le territoire européen, échappant ainsi aux services de renseignement étrangers pouvant accéder aux messages hébergés sur leur territoire, telle que la NSA avec PRISM. - - Retour - -
- -
-

2. Louer une boîte de messagerie

- - Pour avoir notre propre boîte de messagerie, nous allons louer un nom de domaine, ce qui est l'alternative la plus simple aux services gratuits. Cela peut vous paraître être une solution complexe, réservée aux techniciens, mais ce n'est pas plus compliqué que d'effectuer un achat en ligne. - -

Pourquoi louer un nom de domaine ?

- - Un nom de domaine est ce que nous utilisons généralement pour accéder aux sites Internet. Pour ce site, c'est « controle-tes-donnees.net ». - - Précisément, un nom de domaine est un ensemble de caractères associés à une adresse IP. L'adresse IP est un identifiant unique assigné à un ordinateur afin de le distinguer de tous les autres ordinateurs connectés à Internet. L'adresse IP de notre site est 91.194.60.89. Mais cet identifiant unique n'est pas simple à mémoriser pour le cerveau humain. C'est pourquoi nous l'avons associée à un nom de domaine. - - Ce qui nous intéresse, ici, c'est qu'un nom de domaine permet de déclarer des adresses mails - notamment mais pas uniquement - Le nom de domaine « exemple.fr » nous permettrait par exemple de créer et d'utiliser l'adresse « contact@exemple.fr ». - Néanmoins, chaque nom de domaine doit être unique. Ainsi, la mission de répartir les noms de domaine a été confiée à certaines entreprises, dont les services sont payants. Leurs coûts restent toutefois modestes. De plus, en louant un nom de domaine, un petit espace est généralement aussi prêté pour héberger des données, ainsi qu'un service de webmail permettant souvent de disposer d'une demi douzaine d'adresses mails différentes. Et c'est justement cet espace que nous allons utiliser pour stocker les vôtres. - La location d'un nom de domaine est la seconde étape pour garder le contrôle de votre correspondance. La première, c'est le chiffrement, abordé sur plus tôt sur ce site. - - - -

Où louer un nom de domaine ?

- - Nous allons vous proposer l'offre d'entrée de deux des principaux fournisseurs de noms de domaine français : Gandi et OVH. - - L'offre de Gandi coûte environ 14€ par an, pour cinq boîtes mail partageant un espace total de 1Go. Les membres d'une famille, d'une très petite entreprise ou d'un groupe d'amis peuvent ainsi partager un même nom de domaine en utilisant cinq boîtes et adresses distinctes. - - L'offre d'OVH ne coûte environ que 8€ par an, mais ne propose qu'une seule boîte mail de 2 Go (ce qui permet normalement à une personne de conserver au moins une année de correspondance active sans effacer aucun message). - - Retour -
- -
-

3. Louer un nom de domaine chez Gandi

- - Si vous souhaitez choisir l'offre de Gandi, rendez-vous sur cette page. - - Indiquez le mot que vous souhaitez avoir comme nom de domaine. Ce mot peut contenir des chiffres ou des tirets ( - ou _ ), mais pas d'espace, les accents étant déconseillés. - - - - Ce mot sera la base de votre future adresse. Par exemple, en choisissant « reclaimyourdata », nous obtiendrons plus tard une adresse mail qui pourra être « contact@reclaimyourdata.eu ». - - Une solution intéressante peut être de choisir votre propre nom de famille. Ainsi, vous pourriez avoir au final une adresse de type « prenom@nom.fr ». Attention cependant, disposer d'adresses indiquant votre identité «&nsp;civile » facilite votre identification en révélant directement à quiconque reçoit le mail qui vous êtes. - - Quand vous avez choisis votre mot, cliquez sur Go. - - Sur cette nouvelle page, cochez le nom de domaine qui vous convient, en fonction de son extension : .fr, .com, .net, .eu, etc. - - - - Il n'y a aucune différence fondamentale entre différentes extensions, si ce n'est éventuellement leur prix, qui est ici exprimé en HT par an. - - Votre choix fait, remontez en haut de la page et cliquez sur Commander. - - - - Créez un nouveau compte Gandi si vous n'en avez pas déjà un. - - Renseignez les informations qui vous sont demandées. Pour Protection de vos données, choisissez Oui pour éviter que vos informations personnelles, comme le numéro de téléphone et l'adresse que vous avez indiqués, n'apparaissent sur la fiche publique de votre nom de domaine. - - Lorsque vous avez fini, passez au paiement. - - Une fois le paiement réalisé et que vous êtes revenu sur le site de Gandi, cliquez sur Accéder à votre compte. - - -

Créer une boîte mail associée à mon nouveau nom de domaine Gandi

- - La nouvelle page s'étant ouverte vous indique que la création de votre nom de domaine est en attente. Toutefois, vous pouvez déjà vous rendre dans l'onglet Service > Domaine et y cliquer sur votre nom de domaine. - - - - Dans le cadre à droite de cette nouvelle fenêtre, en face de Boîtes mail, cliquez sur Gérer. - - - - Un peu plus bas sur cette nouvelle page, sous la partie Liste des boîtes mail, qui devrait être vide, cliquez en bas à droite sur Créer. - - En laissant coché Boîte mail, choisissez le préfixe que vous souhaitez associer à votre nom de domaine. Ensemble, ce préfixe et le nom de domaine constitueront votre adresse mail complète. - - Si vous avez choisi votre propre nom de famille en tant que nom de domaine, c'est le moment d'entrer votre prénom. Dans l'exemple illustré ci-dessous, nous avons choisi comme préfixe « contact » et notre future adresse sera alors « contact@reclaimyourdata.eu ». - - - - Choisissez ensuite un mot de passe pour votre future adresse. - - Plus bas, vous pouvez choisir un alias, qui sera un préfixe alternatif à partir duquel vos correspondants pourront vous contacter sur cette boîte mail. Cela peut par exemple être le diminutif de votre prénom. Il s'agit simplement de nommer la même boîte de plusieurs façons. - - Replissez les autres informations demandées et validez. - - - Félicitations, vous disposez maintenant de votre propre boîte mail. - - -

Utiliser ma boîte mail Gandi

- - Vous pouvez accéder à votre boîte mail en ligne, depuis n'importe quel navigateur ou ordinateur, à partir de cette page, en entrant votre adresse et le mot de passe que vous lui avez donné. - - Si vous souhaitez y accéder à partir de Thunderbird (ce que nous vous conseillons, afin de pouvoir chiffrer vos messages, notamment), créez un nouveau compte dans Thunderbird depuis Fichier > Nouveau > Compte courrier existant.... - - - - Entrez alors votre nom, tel que vous souhaitez qu'il apparaisse auprès de vos correspondants, votre adresse Gandi et le mot de passe que vous lui avez associé. - - Après avoir cliquer sur Continuer, cliquez sur Configuration manuelle. - - Pour serveur entrant, renseignez :
    -
  • IMAP ;
  • -
  • Nom d'hôte du serveur : mail.gandi.net ;
  • -
  • Port : 993 ;
  • -
  • SSL : SSL/TLS.
Pour serveur sortant, renseignez :
    -
  • SMTP ;
  • -
  • Nom d'hôte du serveur : mail.gandi.net ;
  • -
  • Port : 465 ;
  • -
  • SSL : SSL/TLS.
Pour identifiant, renseignez votre adresse. - - - - Si vous avez associé plusieurs boîtes mails à votre nom de domaine (dans l'offre que nous avons abordée ici, vous pouvez en créé jusqu'à cinq partageant un espace total de 1Go), vous pouvez télécharger automatiquement vos messages sur votre ordinateur afin d'éviter que votre espace de stockage ne soit trop souvent saturé. Ainsi, lorsque vous consulterez vos messages, ils seront automatiquement supprimés de votre boîte Gandi pour n'être conservés que sur votre propre disque dur. - - Pour ce faire, sélectionnez simplement POP en face de serveur entrant lors de l'étape précédente de création d'un nouveau compte sur Thunderbird. - - Retour - -
- -
-

4. Louer un nom de domaine chez OVH

- - Si vous souhaitez choisir l'offre de OVH, rendez-vous sur cette page. - - D'abord, dans la colonne sur votre gauche, choisissez l'extension de votre futur nom de domaine : .fr, .com, .net, etc. - - - - Cliquez sur celle qui vous convient le mieux. Il n'y a aucune différence fondamentale entre différentes extensions, si ce n'est éventuellement leur prix, qui est ici exprimé en HT par an. - - Sur la page suivante, vous pouvez maintenant proposer un nom de domaine à louer. - - - - Ce sera le nom associé à votre future adresse. Par exemple, en prenant « .net » en extension et en choisissant « monnomdedomaine » comme nom, nous pourrions plus tard obtenir une adresse de type « contact@monnomdedomaine.net ». - - Une solution intéressante peut être de choisir votre propre nom de famille comme nom de domaine, s'il est disponible. Ainsi, vous pourriez avoir au final une adresse de type « prenom@nom.fr ». - - Cliquez sur GO. - - La disponibilité du nom de domaine que vous demandez est alors vérifiée. S'il n'est pas disponible, c'est que quelqu'un l'a déjà pris : à vous d'en changer, en modifiant par exemple son extension. - - Si le nom est disponible, cliquez sur Continuer, en bas à droite de la page. - - La page suivante vous propose plusieurs options dont nous n'aurons pas besoin dans notre cas d’hébergement mail. Nous vous laissons ainsi en évaluer la pertinence par vous-même. - - En l’occurrence le DNS classique (à cocher) et l'offre Gold nous suffiront amplement, sans engendrer de frais supplémentaires. - - - - Cliquez sur Choisir en face de l'offre souhaitée pour passer à la suite. - - Vous devez maintenant choisir votre type d'hébergement. - - Sélectionnez l'hébergement perso Start 10M/Mailplan pour un email personnel avec un seul compte et une boîte mail de 2Go. Cela vous suffira largement pour une utilisation quotidienne de votre boîte mail. - - - - Les autres choix présents ne sont utiles qu'en cas de multi-compte mail (pour partager votre nom de domaine avec votre famille ou vos amis, par exemple) ou encore pour créer un site web, ce qui n'est pas ce que nous cherchons à faire ici. - - Sélectionnez votre type d'hébergement avec Choisir, en face de l'offre qui vous intéresse. - - Vous voici devant le total de votre commande. À vous de créer votre nouveau compte client pour effectuer le paiement. - - Vous recevrez alors vos identifiants à l'adresse email que vous avez indiqué à OVH plus tôt. Ces identifiants vous permettront d'accéder à l'Interface Manager de votre nouveau nom de domaine. Généralement, cela prend moins de 24 heures. - - -

Créer une boîte mail associée à mon nouveau nom de domaine OVH

- - Votre nouveau compte OVH activé, connectez vous à votre Interface Manager grâce à vos identifiants. - - Une fois connecté, cliquer sur votre nom de domaine, dans la colonne de gauche. - - - - Dans la page suivante cliquez sur Emails. - - - - Continuez en cliquant sur le bouton Création adresse Mail. - - Sur cette nouvelle page, choisissez le préfixe que vous souhaitez associer à votre nom de domaine. Ensemble, ce préfixe et le nom de domaine constitueront votre adresse mail complète. Si vous avez choisis d'utiliser votre propre nom de famille comme nom de domaine, c'est le moment de rentrer votre prénom. - - Une fois le préfixe renseigné et un mot de passe lui ayant été associé, des informations vous sont données sur les serveurs entrant et sortant correspondants à votre nouvelle adresse mail. Ces informations vous permettront notamment de consulter votre boîte mail depuis Thunderbird. Sauvegardez-les quelque part. - - - Félicitations, vous avez maintenant votre propre boîte mail OVH. - - -

Utiliser ma nouvelle adresse OVH

- - Si vous souhaitez accéder à votre boîte mail en ligne, depuis n'importe que navigateur ou ordinateur, rendez-vous sur cette page. Vous aurez plusieurs interfaces de proposées pour cela. Nous vous recommandons Roundcube ou Horde qui sont libres. - - Si vous souhaitez envoyer et recevoir vos mails directement depuis votre ordinateur, vous pouvez utiliser Thunderbird (ce que nous vous recommandons afin, notamment, de pouvoir chiffrer vos messages). Pour cela, en créant un nouveau compte dans Thunderbird, il vous faudra renseigner les serveurs entrants et sortants ainsi que les ports qui vous ont été donnés plus tôt. - - Au cas où vous perdriez les informations concernant les serveurs entrant et sortant, vous pouvez utiliser celles-ci : - - Comme nom du serveur entrant : « pop3. » suivi de votre nom de domaine. Par exemple, « pop3.exemple.fr ». Si cela ne semble pas fonctionner, vous pouvez directement utiliser le serveur d'OVH : « ns0.ovh.net ». Pour le port entrant : 110. - - Comme nom du serveur sortant : « smtp. » suivi de votre nom de domaine. Par exemple « smtp.exemple.fr ». À défaut, vous pouvez aussi utiliser le serveur d'OVH : « ns0.ovh.net ». Pour le port sortant : 587 (au lieu de 25, car ce port est filtré chez de nombreux fournisseur d'accès à Internet). - - Retour - -
- - Retour au site
-
- -
-

- -
- Ce site site a été développé par des bénévoles, avec le soutien de La Quadrature du Net.
-
- La Quadrature du Net est une association défendant les droits et libertés sur Internet
- des citoyens en agissant auprès des législateurs français et européens.
-
- Visitez son site pour découvrir ses autres actions et y prendre part. -

- Licence Creative Commons

Écrivez-nous à contact[at]controle-tes-donnees.net
-

-
+ Visitez son site pour découvrir ses autres actions et y prendre part. +

+ Licence Creative Commons
Écrivez-nous à contact[at]controle-tes-donnees.net
+

+